Notre deuxième expérience de camping avec une deux ans

Pour notre deuxième expérience, nous avons été plus “téméraires” et nous avons décidé de dormir cinq nuits dans le Parc de la Gatineau.

Je ferai un article complet sur ce parc que nous avons aussi adoré (à part les ratons laveurs!!)

Expérience de camping

Ce que j’ai appris avec cette expérience et que j’ai bien noté est que les terrains pour tentes sont habituellement trop petits pour une tente ET un abri cuisine. Heureusement, j’avais choisi un terrain pour tente-roulotte. MAIS le terrain était en pente! Bien sûr, avec une tente-roulotte on peut ajuster le niveau, mais pas avec une tente.

Nous avons donc dû penser à notre arrangement de tente et d’abri pour réussir à ne pas dormir la tête en bas. Ce sera donc quelque chose à retenir pour les prochains campings. 

Ensuite, toujours pas de siestes pour notre cocotte, même en auto! Mais ça s’est très bien passé, parce qu’on prenait toujours du temps pour avoir des moments relaxes dans la journée. Et, je dois dire que nous avons fait très peu d’activités, à part une visite à Ottawa et de relaxer à la plage. Donc, cela a été des vacances reposantes pour elle aussi.

Elle nous a vraiment surpris en allant se coucher sans bouder vers 20 heures. La première nuit, elle me dit : maman je veux que tu sortes de la tente, je veux faire dodo seule. À mon grand étonnement, elle s’est endormie seule, dans une tente, sans avoir peur, sans chigner et a fait de belles nuits jusqu’à 7 h-7 h 30 tous les jours. 

OMG! Je ne peux vous dire à quand remonte le moment où Jp et moi avions été capables de nous asseoir ensemble pour jaser devant un feu, en pleine nature. Quel bonheur!

Pour les repas

J’avais décidé de faire ça simple et de cuisiner le moins possible. Nous avons donc opté pour du gruau, des gaufres maison (pré-cuisinées) avec des fruits et des toasts pour les déjeuners. Pour les repas du midi et du soir : riz aux crevettes, pain, crudités, hummous, thon ou hareng en conserve. Ma fille est une vraie Gaspésienne, je suis originaire de Gaspé et Jean-Philippe de Mont-Joli. Elle raffole de tout ce qui est fruits de mer, poissons, coquillages comme les moules. Nous sommes donc vraiment chanceux de pouvoir manger sur le pouce avec ça. 

Pour cette année, nous avons mangé un peu plus dans les cantines qu’à l’habitude, justement pour faciliter nos premiers campings. Il y avait une chouette cantine proche du camping avec une aire de jeux. Je me suis dit, on se lâche “lousse” au diable la saine alimentation héhé!!!

À ne plus apporter

J’avais apporté un bac avec des jouets pour distraire ma fille “au cas où”. Finalement, elle a préféré jouer dans le bois et avec son vélo d’équilibre. C’est une bonne chose. Pour les prochains campings et avec le prochain enfant, je vais les encourager à la découverte de la nature. Ça va simplement faire des bagages en moins.

À garder

L’abri cuisine et le bac de rangement pour la vaisselle, nous a vraiment aidé à rester organisés et à rendre les repas plus agréables.

Étant donné que le parc est bordé de plages, nous avions apporté deux hamacs, un parasol, des chaises de plage, des jeux pour le sable, etc. Ça prenait un peu plus de place, mais comme nous sommes allés quatre jours à la plage, je dois dire que nous n’avons pas été mécontents de les avoir.

Finalement

Nous avons été hyper chanceux pour la température. Il n’a pas plu, mais il a quand même fait très chaud. Heureusement, la nuit la température baissait légèrement ce qui nous permettait de bien dormir.

Je vous reviendrai dans un prochain article sur notre aventure avec les ratons laveur et notre découverte d’Ottawa!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.